Claude Hoin. Saint Jean-Baptiste, circa 1810

Pastel marouflé sur toile, 46cm x 54 cm

 

 

D'après le tableau "la Vierge à l'Impannata" de Raphaël , signé en bas à droite : "d'après Raphël C. Hoin"

 

Claude Hoin à la fin de sa vie aimait reproduire des visages empruntés à des tableaux de grands maîtres. Ce portrait de Saint Jean-Baptiste avait un pendant représentant l'enfant Jésus de la même scène de Raphaël, non localisé actuellement.

Hoin a pu voir ce tableau en France de 1799 à 1814 avant qu'il ne reparte pour l'Italie au Palais Pitti à Florence.

 

 

Claude Hoin (1750-1817), élève de Devosges et de Greuze, utilisa principalement le pastel. Il excella dans les paysages et les portraits. Il réalisa aussi de nombreuses gouaches et dessins mais aussi quelques tableaux à l'huile, notamment le portrait de Mademoiselle Duthé.

 

A la fin de sa vie, il était conservateur du musée de Dijon où il avait été nommé à ce poste en 1814.

Cadre en bois doré.

Prix : sur demande

@2017| Galerie Charles Vatinel   mentions légales |   Créé avec Wix.com

  • LinkedIn B&W
  • Facebook B&W
  • Google+ B&W
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now